Pourquoi les antioxydants sont si importants?

CamilleBlog, Naturopathie, Nutrition - Alimentaire

Bien que les antioxydants connaissent un véritable boom sur le marché de la grande consommation leur rôle reste pour la majorité d’entre nous assez flou…

Pourquoi sont ils tellement important ?

Considérés comme indispensables à l’organisme, les antioxydants nous fournissent dès notre naissance un système de nettoyage et de réparation permettant de lutter contre les radicaux libres.

Comment fonctionnent les radicaux libres ?

La création de radicaux libres dans l’organisme fait partie de la réaction métabolique normale de chaque cellule de notre corps. En utilisant de l’oxygène lors de la fabrication d’énergie, appelée ATP, la cellule libère des sous-produits nocifs car oxydant, les radicaux libres.

La production de radicaux libres est donc une réaction chimique normale du corps qui a lieu au cours du processus métabolique de la cellule. Ces derniers permettent notamment de lutter contre les agents infectieux.

Indispensables au bon fonctionnement du corps ils deviennent nuisibles lorsqu’ils sont fabriqués en trop grande quantité.

Qu’est ce que le stress oxydatif?

En excédant la capacité de neutralisation des antioxydants, notre système de défense, les radicaux libres entraînent un stress oxydatif. Attaquant les acides gras de la membrane cellulaire, les protéines, l’ADN et le tissu conjonctif, ils endommagent alors nos cellules saines en altérant leur structure et perturbant leur fonctionnement.

Cette agression biologique complexe est à l’origine de nombreuses maladies puisque les pathologies se développent sur un terrain oxydatif.

Elles engendrent, fragilités immunitaires (infections à répétition), vieillissement prématuré, inflammation chronique, maladies dégénératives (Alzheimer, parkinson), maladies cardio-vasculaire, diabète, troubles métaboliques, problèmes ostéo-articulaires…

Qui sont entretenus par la production de radicaux libres qui en découlent. Un véritable cercle vicieux.

Quelles sont les situations qui favorisent leur production?

  • La pollution (en général), le manque d’oxygène
  • Le tabac
  • Une consommation excessive d’alcool
  • La consommation de xénobiotiques (molécules non naturelles) : médicaments, chimiothérapie, herbicides, pesticides, métaux toxiques (plomb, cadmium, arsenic, aluminium…)
  • La fatigue, le stress, le surmenage
  • Une activité sportive intense et soutenue
  • L’exposition aux rayons solaires prolongée, aux radiations répétées (radio, scanners)
  • La surcharge pondérale, l’obésité, l’excès de glucose sanguin, le diabète
  • Les maladies, les infections
  • Un microbiote déséquilibrée
  • Une alimentation inadaptée, industrielle, riche en acides gras trans et saturés
  • L’excès de régime
  • Les terrains inflammatoires, les maladies auto immunes, les cancers

Plus généralement le stress oxydatif est l’une des causes naturelles du vieillissement. Se prémunir de certaines situations permet d’équilibrer la balance en réduisant la production de radicaux libres.

Quels sont les bienfaits des antioxydants ?

Les antioxydants portent donc bien leur nom puisqu’ils évitent l’oxydation cellulaires causée par les radicaux libres. Leurs bienfaits sont multiples.

  • Ralentissement du vieillissement (peau, yeux, tissus, articulations, cour et cerveau)
  • Réduction du risque de cancer
  • Soutien à la detox
  • Allongement de la durée de vie
  • Protection contre les maladies cardiaques et AVC
  • Baisse des risques au niveau des troubles cognitifs
  • Baisse des risques de perte de vision, de DMLA, de cataracte
  • Baisse du processus inflammatoire

Où les trouver ?

Puisés dans l’alimentation ces substances chimiques sont issues des nutriments (vitamines et minéraux) et des enzymes (protéines indispensables aux réactions chimiques). Très présents dans le règne animal et végétal on les trouve principalement dans les fruits et légumes frais et consommés crus. Une nourriture saine et riche en antioxydants a donc de nombreux bénéfices à long terme.

Favoriser une alimentation riche en :

  • Vitamine C (fruits et légumes)
  • Chlorophylle (légumes verts, aromates)
  • Vitamine E (germe de blé, noix)
  • Caroténoïdes – bêta carotène (vitamine A), lycopène, lutéine.. (légumes à feuilles vertes, carottes, tomates, maïs, pastèques, brocolis, agrumes, jaune d’œuf)
  • Flavonoïdes (végétaux)
  • Polyphénols – flavonoïdes, tanins, anthocyanes, resveratrol, quercétine, catéchine… (fruits et légumes, thé vert, cacao)
  • Terpènes (aromates et épices)
  • Sélénium, fer, cuivre, manganèse, zinc (viandes, végétaux, fruits et graines oléagineux)
  • Curcumine, quercétine (antioxydants et anti inflammatoire)
  • Cystéine (viandes et végétaux), taurine, bilirubine
  • Sulforaphane (légumes crucifères : choux, brocolis…)

Les végétaux sont de loin les premiers fournisseurs d’antioxydants car la multiplicité des nutriments qu’ils contiennent créent une véritable synergie avec les antioxydants. Il faut savoir qu’il a été également prouvé que les végétaux issus de l’agriculture bio détenaient une concentration plus élevée d’antioxydants. Les produits bio ont des taux de polyphénols 18 à 70 % plus élevés qu’en agriculture conventionnelle et une concentration moindre de pesticides et de métaux lourds qui favoriseraient la production de radicaux libres.

Fruits : Pruneau, raisin sec, myrtille, mûre, fraise, framboise, prune, cerise, kiwi, orange, raisin noir, pamplemousse rose

Légumes : Ail, chou frisé, épinard, choux de Bruxelles, brocoli, betterave, poivron rouge, oignon

Quelques conseils

Limiter les situations “pro oxydantes”.

Privilégier les repas au calme mais également le plaisir et la convivialité.

Pratiquez une activité physique douce ou modérée mais régulière.

Garder la peau des fruits et des légumes en privilégiant le bio puisque celle ci renferme la majorité des vitamines et des minéraux mais également des pesticides.

Limiter les plats préparés ou produits industriels qui ne contiennent pas d’antioxydants naturels.

Privilégier les cuissons douces types vapeur ou wok afin de préserver les enzymes et nutriments sensibles à la chaleur.

Consommer des huiles végétales vierges de première pression à froid et bio avec vos légumes.

En consommant tous les jours des légumes et des fruits frais, verts, colorés et crus, des aliments de qualité bio, vous pouvez ainsi lutter efficacement contre le stress oxydatif et ainsi préserver votre santé de façon naturelle.