Les multiples vertus du miel

CamilleNaturopathie, Nutrition - Alimentaire

Fabriqué par nos très chères abeilles à partir du nectar des fleurs, le miel tout comme les produits issus de la ruche détient de multiples vertus thérapeutiques.

Une formule merveilleuse

Essentiellement composé de sucres qui se répartissent entre le fructose, le glucose, le maltose et d’autres polysaccarides, le miel contient un pH acide. Il est par ailleurs très riche en oligo-éléments, molécules indispensables à notre organisme qui ne peut les fabriquer, et contient entre autre du cuivre, du calcium, du potassium, du soufre, du phosphore, du manganèse, du magnésium mais aussi une trentaine d’oligo-éléments. Il est également composé de vitamines du groupe B et C, d’enzymes et de protéines.

Alliant un pouvoir sucrant égal à celui de la saccharose et une valeur nutritionnelle plus élevée que ce dernier, le miel contient entre autre des propriétés aromatiques qui en fait un partenaire bénéfique de votre cuisine et de votre boîte à pharmacie. Il peut en effet remplacer le sucre puisque mieux assimilé par l’organisme. Attention toutefois car son pourvoir sucrant étant plus élevé il est indiqué d’adapter les doses.

Un aliment santé incomparable

Au delà de ses qualités nutritives reconnues, le miel possède des capacités thérapeutiques étonnantes pour les soucis du quotidien.

Considéré comme un nectar divin dans la mythologie, le miel est utilisé depuis bien plus longtemps pour soigner. En effet, les abeilles sont apparues il y a 80 millions d’années et l’Homme a commencé à récolter le miel des ruches dès la préhistoire.

Le miel s’adresse à tout le monde et peut s’employer en interne mais aussi en externe pour ses vertus anti microbiennes, cicatrisantes, apaisantes, immunostimulantes et fortifiantes de la sphère ORL mais également salutaire en cas de troubles gastro-intestinaux.

Riche en fructose-oligosaccharides, le miel agit comme un prébiotique en venant nourrir les bactéries intestinales. 1 cuillère à café de miel par jour participe même au maintien de l’équilibre de la flore.

C’est aussi un remède très efficace contre les bactéries résistantes aux antibiotiques telles que les streptocoques et les staphylocoques.

A chaque miel ses vertus

Il y a autant de miels que de fleurs et les propriétés des plantes se retrouvent dans les miels uni floraux. Ainsi, pour lutter contre les troubles urinaires pensez au miel de bruyère, pour les insomnies privilégiez le miel de lavande ou de fleur d’oranger, pour limiter les problèmes hépatiques préférez le miel de romarin et pour les problèmes nerveux adoptez le miel d’aubépine. Les miels de conifères viendront quant à eux fortifier les voies respiratoires.

Sachez enfin que tout miel, du moment qu’il est pur, peut être utilisé pour protéger ou soulager les muqueuses gastro-intestinales. Je vous invite néanmoins à privilégier les miels de romarin, d’acacia, de bourdaine, de tilleul et d’aubépine.

Quoi qu’il en soit sachez que chaque pot de miel contient plus de 200 substances actives qui dépendent bien évidemment de la qualité des abeilles et des plantes butinées.

Vigilance sur la qualité

Il n’est cependant pas toujours facile de reconnaître un bon miel d’un miel de mauvaise qualité. Les étiquettes ne sont pas claires et les produits d’importation se multiplient avec de nombreuses fraudes à la clé. Le risque majeur sur cet aliment est l’ajout d’une substance de moindre valeur pour remplacer le miel soit très souvent du sirop de glucose inintéressant sur le plant nutritionnel et souvent de piètre qualité ou bien de l’eau. Sachez que lorsque le taux d’humidité du miel est trop élevé le miel fermente et perd toutes ces qualités nutritives. Dans ces deux cas, ce que l’on achète sous l’appellation “miel” perd de sa superbe et peut être néfaste pour l’organisme (excès de glucose de piètre qualité).

L’un des problèmes concernant le miel est que la législation n’impose pas de mentionner l’origine exacte du produit, se contentant d’une étiquette « origine UE » ou  « origine hors UE ». Hors les miel chinois, peu regardant sur la qualité et interdits en 2002 sont réintroduits depuis 2009. Vous avez donc tout intérêt à privilégier un miel affichant une origine précise (nom et adresse de l’apiculteur) et la mention « Miel récolté et mis en pot par l’apiculteur ». Autre critère, la DLUO (Date limite d’utilisation optimale) qui ne doit pas dépasser deux ans après la mise en pot.

Quelques indications du quotidien

  • Hydratation de la peau

2 c. à s. de miel + 1 c. à s. d’huile d’olive à appliquer sur votre peau

Il hydrate les lèvres, traite l’acné, permet our un teint lumineux, adoucit, nourrit, régénère et protège.

  • Gueule de bois

3 citrons pressé + 2 c. à s. de miel + de l’eau à boire dans la journée.

Cette boisson participera à l’élimination des restes d’alcool et autres toxines afin de soulager un éventuel  mal de tête.

  • Cicatrisation d’une plaie ou d’une brûlure

Nettoyez la surface (ou rincez à l’eau froide dans le cas de la brûlure) et appliquez un peu de miel sur la zone.

  • Insomnie

Buvez une tisane avec du miel d’oranger, de tilleul ou de lavande avant de vous coucher.

Le miel a des propriétés sédatives qui permettent de s’endormir plus rapidement.

  • Indigestion et gastro

Buvez une infusion de menthe fraîche + 1 c. à c. de miel de romarin, de thym ou de lavande à renouveler tout au long de la journée pour une réhydratation optimale.

  • Flatulences, constipation

2 c. à c. de miel + 2 c. à c. de vinaigre de cidre dans un grand verre d’eau tiède.

A boire 1/2 heure avant le premier repas de la journée pendant une semaine. Attention à bien vous rincer la bouche à l’eau claire pour protéger votre émail.

  • Toux

1 c. à c. de miel 1/2 heure avant de vous coucher.

Possibilité de réaliser un sirop au miel en mélangeant le jus d’un citron + 5 c. à s. de miel. Prendre une c. à c. de cette mixture au moment des quintes et avant de se coucher.

  • Grippe

1 c. à s. de curcuma en poudre + 100 g de miel

Mettre les ingrédients dans un bocal en verre et mélanger ensemble jusqu’à avoir une consistance homogène.

J1 – 1/2 c. à s. de la préparation toutes les heures. J2 – 1/2 c. à s. toutes les 2 heures. J3 – 1/2 c. à s. trois fois par jour (matin, midi, et soir). Faire fondre complètement le mélange dans votre bouche. N’hésitez pas à l’ajouter à votre tasse de thé ou d’infusion.

A vous de jouer et de profiter de ces dons que nous offre la nature. En privilégiant les producteurs et la qualité de leurs produits vous bénéficierez du goûts et des vertus de ce nectar.

N’hésitez pas à partager en commentaires vos remèdes naturels et recettes de grand mère avec du miel!