La précieuse cure de sève de bouleau

CamilleLes plantes, Naturopathie

Ah le printemps. Quelle puissante énergie.

Les fleurs s’ouvrent, la sève monte à travers les arbres, les bourgeons fleurissent, les oiseaux gazouillent… La nature se réveille et nous offre ses plus beaux apparats.

C’est le temps du changement, du renouveau. On laisse mourrir ce qui n’est plus, on prend le temps de faire le tri, de se délester de ce qui nous encombre afin de vivre pleinement cette période sur tous les plans et de préparer également la saison d’été prochaine.

Il y a de ces aliments précieux, véritables élixirs de vie que nous offre la nature et dont il serait dommage de se passer.

Un peu d’histoire

La sève de bouleau en fait partie. Arbre millénaire aux vertus thérapeutiques, le bouleau est également considéré comme l’arbre de la douceur, de la paix. Son énergie douce et maternelle apaise les colères et adoucit les souffrances physiques et psychiques. En apaisant nos émotions il permet de s’accepter tel que l’on est et de développer une meilleure estime de soi.

Consommée traditionnellement par toutes les peuplades qui côtoient cet arbre, la sève de bouleau est issue de la récolte qui débute début février.

On la démarre donc au début du printemps afin de permettre à l’organisme d’éliminer les déchets métaboliques et les toxines accumulées au cours de l’hiver dans le but bien sur de mieux vivre ce changement de saison et de faire le plein de vitalité.

Quelles sont les bienfaits?

Dépurative, diurétique et revitalisante la cure de sève de bouleau permet de capter et neutraliser les toxines mais aussi les déchets des graisses saturées, des pesticides, des colorants, des conservateurs, des arômes et tous les autres additifs industriels pour ensuite les éliminer. Elle draine et filtre aussi les divers déchets et autres acides tels que les médicaments.

En agissant sur le foie et les reins elle permet un drainage profond de l’ensemble de l’organisme sans pour autant fatiguer grâce à sa grande teneur en nutriments tels que des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés dont le rôle est de régénérer, renforcer et reminéraliser tout l’organisme. Cela lui donne également des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques tout en limitant la rétention d’eau.

Pour qui?

La cure s’adresse à toute personne qui aurait l’envie de retrouver énergie et vitalité tout en travaillant sur l’équilibre acido basique. Très interessante dans les troubles articulaires, elle combat également les maladie de peau en soulageant le foie.

Elle est toutefois contre indiquée pour les personnes allergiques aux dérivés salicylés, aux diabétiques et aux personnes souffrant de lourdes pathologies rénales.

Comment ça marche?

Afin de profiter pleinement de ses nombreuses propriétés il est conseillé de procéder à une cure de 21 jours à raison de 3 à 5 L. La posologie moyenne est de 10 à 15 cl par jour le matin à jeun.

La qualité avant tout

La récolte et le tirage ne s’étende que sur quelques semaines à partir du mois de février il est donc conseiller de la consommer à cette période là pour bénéficier d’une sève fraîche, pure et vivante (non pasteurisée). Choisir un produit de qualité permet de garantir la présence de tous les nutriments et les principes actifs présents dans la sève afin de bénéficier pleinement de ses nombreuses propriétés.

Il est donc important de séléctionner une sève fraîche, bio, 100% pure, sans modification du produit, c’est-à-dire sans pasteurisation, sans nano-filtration, sans conservateurs, sans alcool, sans flash pasteurisation et de la conserver au frais.

En complément

Je ne saurai trop vous recommander d’accompagner votre cure qui est une période de nettoyage et de revitalisation par une alimentation saine, vivante et riche en aliments bruts, de saison et non transformés. Limitez les excitants et les excès 😉 En complément de nuits de sommeil suffisantes, d’exercices physiques, de temps en pleine nature et de pensées nourrissantes et constructives (et tout ce qui vous met en joie).

Cadeau pour les amoureux de la nature

Sachez enfin qu’il est également possible de se connecter au bouleau à niveau plus subtil, plus énergétique. C’est à dire au niveau de vos ressentis.

Pour cela je vous invite à aller dans la nature, à côté d’un bouleau et de prendre le temps de ralentir votre rythme afin d’apaiser votre mental.

Allez vous asseoir au pied de l’arbre et laissez vous imprégner par son énergie. Prenez le temps de ressentir à travers votre corps, toutes les sensations présentes. Cela peut être une douleur qui se réveille, de l’impatience, une pointe d’irritabilité, de la tristesse ou une légère mélancolie. Cela est tout à fait normal. Prendre le temps d’accueillir ses sensations, ne pas les couper, les arrêter mais tout simplement les accueillir en prenant le temps de ne pas bloquer sa respiration. Peu à peu vous sentirez la paix et le douceur vous envelopper. Restez le temps qui est bon pour vous et avant de partir n’oubliez pas de le remercier.

Belle cure!