Graines germées : superaliments qui nous veulent du bien

CamilleBlog, Naturopathie, Nutrition - Alimentaire

Aliment peu coûteux et idéal à adopter dans son alimentation quotidienne, les graines germées sont considérées comme de véritables bombes nutritionnelles. Elles apportent saveur et couleur à vos plats et surtout de nombreux bénéfices pour la santé.

Zoom sur la graine germée

Une graine germée est porteuse de vie et d’énergie vitale. C’est la phase entre la graine en dormance et la plante qui a poussé. Lors du processus de germination la graine déploie toute son énergie et multiplie jusqu’à 1000 fois les nutriments contenus dans les graines sèches.

Gorgée d’enzymes qui favorisent la bonne digestion mais également de vitamines, minéraux et oligo-éléments biodisponibles elles apportent de nombreux bienfaits à l’organisme.

Il suffit d’en manger l’équivalent de 2 cuillères à soupe par jour et par personne pour profiter des bienfaits!

De nombreuses graines sont disponibles en magasin bio et certaines d’entre elles déjà germées (vous les trouverez au frigo) toutefois il est très facile de le faire soi même.

Germoirs et accessoires

Des pots à germination se vendent en magasin bio et par expérience je vous conseillerai plutôt les pots en verre. Plus facile pour “récolter” ses graines et à nettoyer. Et surtout parce que je ne suis pas une super fan du plastique…

Si vous aimez le DIY il est tout à fait possible de le(s) fabriquer vous même.

Il vous suffit d’avoir un bocal en verre, un tissu fin (type gaze), quelques élastiques et un support pout poser les bocaux inclinés.

On assemble le tout et le tour est joué !

Tour d’horizon des graines à germer

Ce qui est bien dans les graines germées c’est que le choix est large. Seules les plantes aux feuilles toxiques ne sont pas consommables en graines germées : on y trouve par exemple les graines de tomate, d’aubergine, de rhubarbe.

Voici une liste non exhaustive des graines que vous pouvez trouver.

  • Céréales : blé, avoine, seigle, amarante, kamut, millet, sarrasin, quinoa, riz, orge, épeautre
  • Légumineuses : alfalfa (facile pour démarrer), azuki, haricot mungo, lentille, pois chiche, fenugrec
  • Légumes : brocoli, fenouil, ail, poireau, radis, carotte, chou
  • Aromates : coriandre, basilic, persil, cumin
  • Oléagineuses : tournesol, sésame, courge, amande
  • Mucilagineuses : lin, moutarde, chia

Les graines n’ont pas toutes le même temps de trempage et de germination. Pour commencer il est préférable de ne pas faire de mélange au sein d’un même bocal sauf si c’est un mélange tout fait et de bien vérifier ce qui est écrit sur les paquets 🙂

Pour ma part j’ai une préférence pour la marque Germline

Mode d’emploi de la germination

  • Mettre 2 à 3 cuillères à soupe de graines germées dans le pot
  • Remplir à moitié d’eau
  • Fermer le bocal avec la gaze ou le tissu
  • Laisser tremper pendant entre 8 à 24h dans un endroit tempéré et sans lumière directe sur les bocaux
  • Rincer les graines matin et soir
  • Les laisser égoutter entre chaque rinçage sur un support incliner ( pour permettre à toute l’eau de s’écouler)
  • Dès que les premières petites feuilles sont visibles vous pouvez les consommer, ça peut être entre 2 à 7 jours environ suivant les graines.

Comment les consommer ?

Il suffit de les rincer, de les égoutter et de les déguster!

Elles se conservent au frigo dans un contenant hermétique à peu près 3 jours.

Elles se consomment crues pour profiter de leurs bienfaits, incorporées à vos salades, crudités, taboulés, rouleaux de printemps, assiettes ou plats cuisinés.

Voici une recette (ici) que j’affectionne tout particulièrement

Ajoutées au préparations chaudes il est préférable de le faire le plus tard possible afin de préserver un maximum leurs vitamines et leurs minéraux. On peut y ajouter des épices et des fines herbes ou encore les mélanger à une sauce pour vos crudités. Il est préférable de ne pas les assaisonner avec du jus de citron qui oxyde, ni trop à l’avance ce qui ferait perdre toutes leurs propriétés.

Il est également possible de faire germer vos légumineuses quelques jours puis de les cuire. Cela améliore la digestion et accélère la cuisson.

Astuces : Quelques feuilles de sauge, un morceau d’algues kombu, ou une cuillérée de bicarbonate de soude peuvent être ajoutées à l’eau de cuisson, cela réduira le temps de cuisson.

J’espère que cela vous à donner envie de tester!

🙂