De l’importance des émotions

CamilleNon classé

La naturopathie m’a permis d’ouvrir une porte qui jusque là avait été verrouillé à double tour pendant de nombreuses années. Elle m’a donné accès à une notion précieuse et sacrée dont bon nombre d’entre eux se méfient ou en ont peur.

L’ouverture aux émotions.

Etymologiquement le mot émotion signifie d’ailleurs “mettre en mouvement”.

A l’intérieur de l’organisme les émotions influent le système nerveux et le système endocrinien qui gère les hormones. Ce sont des réactions d’adaptation à des comportements qui engendrent des processus cognitifs et des ajustements physiologiques. La joie par exemple est lié au ressenti d’une situation ou d’un évènement qui correspond complètement à nos besoins et qui permet une cascade d’hormones et de substances chimiques qui baignent le corps dans un flot de bien être.

 

Savez vous qu’une émotion dure à peine quelques minutes?

Cela reviendrait à dire qu’en soi une émotion associée comme négative ne serait pas délétère, ce sont alors les ressentis face à cela. Bien que je sois convaincue que les contrariétés et autres expériences de la vie nous permette aussi d’avancer et de grandir ce n’est pas toujours perçu de la sorte. Et bien que les conflits extérieurs soient souvent associés au reflet des conflits intérieurs il n’est pas toujours évident de prendre de la hauteur face à cela. Peur, colère, tristesse, surprise ou dégoût. Dans une société déconnectée du corps et des émotions il peut être difficile de mettre un mot sur un état intérieur. La récurrence et la chronicité d’un état émotionnel qui perdure a alors un impact sur le corps.

Réactions du corps

On l’a vu pour la joie, les émotions ont une incidence physiologique. Quand elles ne sont pas accueillies, elles s’engramment dans le corps, créant d’autres maux sur le long terme. C’est en fait une réaction aux conflits inexprimés dans l’organisme.

Physiologiquement l’amygdale a un rôle modulateur. Lorsque le stress est chronique elle est sollicitée et le corps surchargée par des substances en excès, ce qui conduit à un désordre du système nerveux et endocrinien. Les ressentis associés aux émotions ont pris le dessus et nous épuise. L’hypophyse, véritable chef d’orchestre travaille en excès, les surrénales et le pancréas aussi conduisant à un déséquilibre du terrain. La force vitale diminue et conduit au syndrome de désadaptation du corps.

C’est pourquoi en tant que médecine holistique, la naturopathie ne peut négliger l’aspect psycho-émotionnel de chaque individu. Il faut savoir que les états émotionnels négatifs sont très présents dans les motifs de consultation en naturopathie, bien que ce ne soit pas forcément le 1er motif de consultation.

Equilibre psycho émotionnel

La pleine santé prend en considération le bien être émotionnel et de nombreux outils sont aujourd’hui à disposition pour avancer sur ce chemin. La sophrologie, les massages, la méditation, l’hypnose (que je pratique aussi) permettent de reconnecter chacun de nous à nos ressources intérieures, nos capacités et nos potentiels de guérison.

Et si pendant quelques instants vous aviez un autre regard sur vos émotions? Et si elles étaient présentes en vous pour vous guider? Pour vous mener à une forme de guérison? Un passage nécessaire à votre évolution?

Les émotions demandent juste à être accueillies, à leur juste mesure. Ne pas les refouler pour vivre pleinement. Ni plus ni moins. Même si elles peuvent faire très mal quelquefois les accueillir est alors salvateur car elles font parti du processus de la vie.

Cet article est là pour vous inviter à adopter un autre regard vis à vis d’elle afin de comprendre qu’elles ont un message important. Prendre le temps de les écouter est un beau cadeau que l’on s’offre car il permet de mieux se connaître et de savoir plus facilement où l’on veut aller!