De la conscience dans l’assiette

CamilleBlog, Développement personnel

Je l’ai déjà évoqué ici et j’imagine que cela ne vous étonnera pas, l’alimentation a une place importante dans ma vie.

J’ai fais le choix depuis quelques années maintenant de revoir mes dépenses et de privilégier une alimentation issue du circuit court et bio.

La démarche a pris du temps, s’est façonné, a évolué et aujourd’hui j’ai envie de vous transmettre ce qui me touche et qui est important pour moi.

Les pièges de l’industrie agro-alimentaire

Je n’y reviendrai pas dans cet article mais la qualité des produits fait partie d’un des piliers de la santé. L’industrie agro alimentaire avec ses “aliments” transformés voir ultra-transformés nous a nous éloigné de leurs formes originelles seules biodisponibles et assimilables pour le corps. Selon certains chercheurs, l’organisme a besoin de milliers d’années pour muter d’un seul gêne. Quelle est alors le réel impact des produits qui nous sont proposés? Nous le voyons de plus en plus à nos dépends.

En proposant des produits de mauvaise qualité, remplis de pesticides, d’antibiotiques, de perturbateurs endocriniens, en jouant aux apprentis chimistes, les transformant à outrance, en ajoutant des produits inadaptés à l’organisme, nous avons également perdu le contact avec l’essence même des aliments.

Une alimentation végétale et diversifiée

Récemment, j’ai encore lu une étude faites par de nombreux chercheurs durant plusieurs années dont la conclusion nous transmettait “THE” régime alimentaire adapté à l’être humain et respectueux de l’environnement.

J’y ai reconnu toutes les caractéristiques du régime méditerranéen si souvent mis en avant. J’ai été contente de leur résultat et perplexe quant au besoin aujourd’hui encore de valider cette approche. Où est le bon sens là dedans?

Pourquoi certaines personnes continuent à fermer les yeux sur l’approche globale du corps et de la nature? 

La cuisine, les aliments sont une découverte de la vie. Chaque aliment ingéré suit un processus de transformation alchimique qui nourrit chacune de nos cellules. C’est un mécanisme puissant, une porte d’accès à l’éveil de la conscience.

Ce que l’on donne à notre corps, ce qui nourrit chacune de nos cellules détient un véritable pouvoir sur notre organisme, nos sentiments, nos pensées, nos actions. La science moderne tend à nous le rappeler mais donne un point de vue vide de sens, déconnecté du tout.

Un acte sacré

Dans de nombreuses traditions ancestrales la nourriture est sacrée. Ils permettent par l’attention qu’on y porte et l’intention qu’on y pose d’y transmettre un sens profond mais également de l’amour, de la bienveillance, du partage et de la connexion.

Les aliments choisis, l’intention posé lors du temps pris pour cuisiner et toute aussi importante que ce que nous allons savourer, déguster, en conscience et avec délectation. Cela permet de (re)prendre conscience du cadeau qui nous est fait à travers la nourriture.

Pourquoi ne pas prendre un temps pour témoigner la gratitude de la chaîne alimentaire et des individus qui nous ont permis d’avoir ces aliments dans notre assiette? Qu’est ce que cela change pour vous si vous prenez le temps de remercier et d’être conscient de ce que vous allez manger? 

L’acte de manger nourrit alors tous les principes de vie à l’intérieur de soi mais aussi autour de soi. Nous participons alors activement à l’acte de vie et de création en nous même et dans la compréhension de ce qu’est la Terre Nourricière.

Je rêve d’un monde conscient et respectueux où chacun reprend le plaisir de manger et de cuisiner car rattaché et pris en considération dans la notion du vivant. C’est un véritable acte d’amour envers soi et envers les autres trop souvent rattaché à l’unique valeur du “plaisir”.

Un enjeu pour l’humanité

Coupés de notre nature divine nous avons depuis des centaines d’années perdu toute relation harmonieuse avec la nourriture et avec le principe de vie.

L’enjeu est aujourd’hui de taille. Dans un monde en constante évolution, où les lois sont dictées par l’économie de marché, l‘alimentation et la santé sont au coeur des débats. Cela à profondément modifié l’équilibre de la Terre et du vivant. Bien que la remise en cause soit profonde, que des mouvements citoyens se mettent en place, il est temps de se reconnecter en conscience à la véritable place de la nourriture.

Au quotidien

Cela passe par la prise de conscience que nous sommes profondément pris dans les carcans dictés par les lobbies par le biais de la publicité. Nos comportements sont aujourd’hui totalement stéréotypés et nous coupent de notre intuition profonde. Avouez que cela ne laisse alors que peu de choix et de liberté.

Ce que m’a appris mon cheminement de conscience à travers la naturopathie est justement de maîtriser un savoir-faire, un savoir-être qui me correspond. Avoir conscience de ce qui se passe à l’intérieur de moi, ressentir ce qui est bon pour moi pose maintenant par la célébration et l’appropriation de la nourriture. Il faut dire que c’était un véritable défi pour moi ayant eu pendant des années des troubles du comportement alimentaire.

La qualité des produits issus de l’agriculture biologique et/ou de circuits courts et locaux m’a conduit à me recentrer sur mes véritables besoins et à sentir une solidarité avec les hommes et les femmes qui cultivent la terre et qui la préservent. Cela ne fait qu’augmenter l’enthousiasme à les cuisiner. Dans le respect du produit. Il y a toujours une sorte de fierté à faire soi même un plat composés d’aliments cultivés dans le respect de la Nature. Ça ouvre l’esprit et éveille l’âme et la conscience en se responsabilisant à différent niveaux.

Cela permet de retrouver son propre pouvoir, revalorise l’acte de faire ses courses mais aussi de cuisiner. Je l’ai aujourd’hui inclue comme une véritable pratique spirituelle qui me donne de la joie et me nourrit le corps, le coeur et l’âme. J’y ai aussi pris conscience de ma créativité et de l’amour transmis depuis les aliments que je prépare.

C’est d’ailleurs également pour cela que j’ai à coeur de transmette ma passion à travers des ateliers et des cours de cuisine mensuels. Afin de vous permettre de vous reconnecter à votre intuition, vos perceptions et votre créativité.

Entrer dans la conscience du sacré dans l’acte de cuisiner, de faire ses courses, de manger et d’amener un peu plus chaque jour de conscience dans votre vie.

Nous sommes tous reliés au Monde. Chacun les uns avec les autres. Vivre un peu plus en harmonie passe en grande partie par l’assiette.