Ma cure détox au naturel

CamilleNaturopathie, Non classé, Nutrition - Alimentaire

Depuis quelques années la detox est dans l’air du temps. Les publicités vantant les mérites et autres produits détox fleurissent avec le printemps et la belle saison mais également tout au long de l’année. Encore réservés il y a quelques années aux branchés du bio ou des médecines alternatives, la tendance est aujourd’hui à la detox au naturel. Entre programme minceur, produits miracles et souvent chers, comment démêler le vrai du faux?

La detox est elle bénéfique pour la santé ?

La période de détoxification est un élément fondamental de la pratique de la naturopathie. Elle renvoie à un mécanisme favorisant l’élimination des déchets, des toxiques et des toxines afin d’aider l’organisme à conserver ou retrouver son équilibre par lui-même.

Ce type de cure permet essentiellement la mise au repos du système digestif qui est, de par son rôle, très énergivore. A la place de digérer, l’organisme dédie cette énergie à des fonctions d’élimination et de réparation. A l’issu de cette cure tout l’organisme est alors relancé et les nutriments sont mieux assimilés par les cellules. Cette nouvelle vitalité physique et psychique permet un regain de vitalité et une meilleure résistance au stress.

La cure detox : pourquoi ?

L’environnement dans lequel nous vivons agit sur notre santé physique et psychique à cause des nombreux facteurs d’encrassement de l’organisme : Stress, pollution environnementale, suralimentation, surmédication, tabac mais aussi une alimentation moderne et industrielle transformée, raffinée, dénaturée et riche en agents de texture, colorants, conservateurs, pesticides, sucres ajoutés, gras TRANS…  C’est pourquoi les cures de détoxication, largement utilisée par nos ancêtres prennent encore plus de sens à notre époque.

Il faut savoir que ce type de cure n’est ni pas un régime et n’a pas pour vocation de perdre du poids. C’est un moyen de mettre au repos l’organisme afin de relancer la force vitale.

Comment ça marche ?

La cure aide l’organisme à retrouver équilibre et force d’auto guérison en stimulant la sortie des toxines. Elle n’est pas à prendre à la légère et il faut tout d’abord se mettre dans des conditions adéquates pour pouvoir se lancer. Avoir du temps pour se reposer et ralentir son rythme, sont deux conditions indispensables afin de pallier à l’énergie que cela demande à l’organisme. Une detox doit donc toujours être réfléchie et préparée. Tenir compte de la réalité et de l’état de l’organisme est indispensable. C’est pourquoi elle est réservée aux personnes qui ont suffisamment de vitalité pour se débarrasser des toxines accumulées. Les organes qui vont permettre l’élimination doivent fonctionner correctement et de manière optimale afin de permettre la bonne évacuation des déchets. Elles ne sont également pas recommandées chez les femmes enceintes et allaitantes.

Migraine, crise d’eczema, diarrhée aigue…. La cure detox révèlera surtout les points faibles de l’organisme auxquels vous n’aviez pas prêté attention.

Les trois temps de la detox

S’engager dans une cure de nettoyage c’est surtout être à l’écoute de son corps, de ses ressentis et prendre du temps pour soi, pour ralentir. Cela passe bien évidemment par les bases d’une alimentation saine, une prise en compte de la gestion du stress et la pratique d’une activité physique adaptée.

  • Alléger la source des surcharges

La première étape consiste à stopper l’entrée de toxiques et provocateurs de toxiques dans l’organisme. Cela passe principalement par l’alimentation en amenant à une prise de conscience des excès alimentaire et de l’impact de la quantité et de la qualité sur l’encrassement de notre organisme. C’est un temps diététique où l’on favorise les végétaux vivants, frais et riches en chlorophylle. L’eau est un support intéressant à l’élimination des toxines. C’est surtout un temps où l’on limite le sel, le sucre, le gras de mauvaise qualité et les excitants (café, thé, alcool, tabac). Les cures de jus de légumes sont particulièrement adaptées au Printemps et combinent l’avantage d’apporter une grande quantité de vitamines et de nutriments tout en mettant l’organisme au repos. Toutefois, tout comme les monodiètes elles ne sont pas adaptés à tout le monde.

  • Stimuler les organes d’élimination

En théorie, notre corps fonctionne parfaitement en éliminant les toxines naturellement. De nombreux organes, appelés émonctoires jouent déjà ce rôle. Les reins, le foie, les intestins, la peau et les poumons sont des portes de sorties qui nettoient, filtres et expulsent en permanence les déchets. Favoriser l’élimination consiste alors à soutenir et stimuler les émonctoires par des moyens naturels. Cela favorisera un drainage et une élimination confortable. Il faut par ailleurs adapter la ou les plantes à l’organe ciblé et aux sensibilités de chacun. A l’arrivée du Printemps, les organes sont souvent saturés par les excès de l’hiver. Cela se traduit par un foie congestionné dont les signaux sont la fatigue au réveil, les problèmes de peau, l’irritabilité, les sensations de lourdeurs digestives, les ballonnemens, les gaz… Il est alors recommandé de stimuler le nettoyage hépatique mais cela demande de s’assurer que les reins et les intestins ne soient pas trop surchargés et que le foie ne soit pas en inflammation. Cela limiterait son travail d’élimination.

Les principes actifs des plantes sont nombreux, puissants et ne conviennent pas à tous. Il est toujours préférable de ne pas jouer les apprentis sorciers et de se rapprocher d’un spécialiste (naturopathe, phytothérapeute…) qui déterminera avec précision les besoins après avoir fait un bilan global.

  • Libérer l’esprit

Nos pensées, notre mental, nos émotions nous prennent également beaucoup d’énergie. Puisque chaque cellule de notre corps connaît nos problèmes et nos joies ce qui impacte donc directement notre organisme. 90% de nos 60 000 pensées quotidiennes sont répétitives. Elles nous prennent donc beaucoup (trop) d’énergie et le stress provoqué par ses pensées nuit au processus de detoxication. Il va donc être important de travailler avec des techniques qui apaiseront le mental afin de rediriger toute l’énergie vers la detoxication. Il est possible de reposer l’esprit avec de la méditation, de la cohérence cardiaque, des exercices de respiration, de yoga… Ces activités ont pour objectif de mettre en place une gym de l’esprit qui équilibre le mental, le corps et l’esprit. Cela permet d’apprendre la pleine conscience qui passe par le lâcher prise et conduit au bien-être.

Quand ?

La detox s’effectue une à deux fois par an plutôt aux intersaisons et s’adapte aux aliments du moment. On ne fait pas une cure de raisin au printemps par exemple. Respectons le mouvement et les cycles de la vie et adaptons-nous à la nature.

On observe quelquefois une perte de quelques kilos mais cela est principalement dû à l’activation de l’élimination. Il est important de rappeler que l’objectif de la cure est de stimuler les émonctoires afin de faciliter les éliminations et non pas de perdre du poids. Un corps en bonne santé ne devrait pas être en surpoids. Dans le cas où le souhait serait celui-là il est fortement recommandé de procéder à une detox accompagnée par un spécialiste en amont de la perte de poids.

La detox c’est pour moi ?

Il est vrai que la relance de l’ensemble des systèmes de l’organisme permet de réveiller le métabolisme général. Lorsque l’on veut se lancer dans la detox il vaut mieux y aller en douceur et procéder par bon sens. Évitez donc de vous lancer dans des cures trop restrictives sans accompagnement et privilégiez l’hygiène alimentaire, la détente et le repos ainsi que l’activité physique si vous souhaitez commencer seul. Certaines plantes en tisane telles que la mélisse ou le pissenlit vous permettront de démarrer en douceur. Et si vous souhaitez aller plus loin, profitez du Printemps pour entamer un accompagnement avec votre naturopathe préféré(e)!

😉