Corporellement

CamilleBlog, Développement personnel, Nutrition - AlimentaireLaisser un commentaire

Il est courant de parler du corps.

Dans notre société moderne celui-ci est très souvent perçu comme un objet. Il peut même être dissocié, pensant même qu’il serait extérieur à nous. Et cette distance nous fait parler et agir comme si nous n’étions plus que dans nos schémas mentaux.

“Je vais faire le régime X pour perdre du poids pour ressembler à une telle vue dans un magazine”. “Je dois me muscler pour me sentir plus masculin”. “J’aimerais être plus comme ceci, moins comme cela” “Il faudrait que je mange moins de ceci et plus de cela”…

Cette dissociation amène à penser une image déformée du corps qui nous fait tendre vers un idéal qui n’est pas le nôtre et dont les effets ne sont pas sans conséquences à différents plans.

Que se passerait il si nous commencions à l’habiter véritablement?

Percevoir notre corps en conscience, c’est accepter qu’il est notre enracinement au monde. C’est le ressentir comme le véhicule qui nous permet de réaliser les actions des plus élémentaires au plus complexes. Celui qui nous connecte au monde, à l’autre et à la nature. Le percevoir de l’intérieur, l’habiter, l’écouter et l’aimer sont des engagements qui nous permettent alors de découvrir notre trésor intérieur. Car ce corps est notre meilleur compagnon, le temple sacré qui abrite notre âme dans la vie terrestre. Aimons le avec ses atouts et ses imperfections car c’est ce qui le rend si unique et si beau.

De nombreux moyens sont à disposition pour apprendre à mieux l’habiter.

Le retour à soi, à ses propres sensations est possible. Habitons le pleinement et sans conditions pour que l’image du corps disparaisse au profit d’une perception juste et bienveillante.

La méditation et les exercices  yoga pour n’en citer que deux sont des pratiques qui me tiennent à coeur et qui facilitent l’investissement personnel à nos propres sensations corporelles.

Le balayage corporel est une pratique simple et efficace de méditation qui consiste à passer en revue l’ensemble des parties de notre être, tranquillement. Il nous permet surtout de cultiver notre observation interne.

Le yoga quant à lui va bien au delà de la pratique physique, c’est également une véritable philosophie. Alliant enchaînements de postures et respirations il nous permet de travailler notre corps en douceur tout en développant nos perceptions et notre finesse interne.

Percevoir notre corps de l’intérieur c’est être en contact avec notre propre réalité.

Investir nos propres sensations corporelles nous autorise à écouter le véritable ressenti de notre espace intérieure. Nous impulsons alors plus facilement le mouvement du changement.

C’est nous autoriser à adapter notre hygiène de vie à nos besoins physiques qui amènent vitalité et enthousiasme tout en faisant pleinement confiance à nos propres sensations. Trouver notre propre rythme avec douceur et bienveillance. Ce retour à soi est un engagement que l’on se fait : accepter sa responsabilité de prendre soin de soi, des autres, de la nature et du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *